Nos conseils

Pour une bonne nutrition

1,5. Ce chiffre vous dit forcément quelque chose

c’est le nombre de litres d’eau qu’il faut boire chaque jour pour être en bonne santé.


De l’eau en quantité

Tu boiras.

On ne le répétera jamais assez.

Boire de l’eau, s’il fallait encore le préciser – est essentiel. C’est en effet la seule boisson indispensable au corps humain, et ce même si votre corps n’est pas en pleine croissance. Minérale, de source ou du robinet, plate ou gazeuse, c’est à vous de voir, mais on ne lésine pas sur la quantité.

De tout tu mangeras

Le secret, c’est l’équilibre.

En effet, le secret, c’est l’équilibre.

Il vous faudra faire le plein de protéines, une bonne répartition des glucides, lipides et protéines est indispensable pour éviter les carences et les excès.

5 fruits et légumes

Par jour tu mangeras.

D’ailleurs, on mise tout sur le LSB.

Non, on vous voit venir, rien à voir avec la drogue ! On choisit des produits Locaux, de Saison (automne, hiver et printemps) et Biologiques, si possible ! Pour les déguster, crus (façon tagliatelle) avec un filet d’huile, cuits à la vapeur ou délicatement rôtis au four. Et si cela vous demande vraiment trop d’efforts, il existe une solution toute trouvée : les smoothies. Pas d’excuse, donc.

Parfois un plaisir

tu te feras.

Faire attention à son corps ne veut pas dire.

Souscrire à une vie monacale. Pour ne pas associer régime alimentaire sain et dictature nutritionnelle, il faut savoir lâcher prise et se laisser aller à une gourmandise sans culpabiliser des jours durant. C’est ce que l’on appelle communément le « cheat meal », ou repas de triche dans la langue de Molière. Un burger, un moelleux au chocolat ou une planche de charcuterie, le plus important, c’est de faire le plein d’énergie positive. Les calories, vous les éliminerez ensuite. Sinon, c’est trop fastoche.

Grignoter sain

tu t’efforceras.

Si vous avez une petite fringale.

Malgré un solide petit-déjeuner et un buddha bowl englouti avec délectation, ne cédez pas à la tentation de ce paquet de biscuits qui trône sur votre bureau. Il n’est en revanche pas interdit de grignoter : c’est même rigoureusement conseillé, surtout avec les oléagineux. Non, il ne s’agit pas d’un néologisme pour qualifier les seniors, mais tout simplement de la famille des noix, amandes et autres pistaches. Idéal pour les amis de l’apéro !

Même au bureau

Sain tu mangeras.

Il paraît que bien manger, c’est le début du bonheur.

Mais déjeuner rapidement devant l’ordi, ce n’est pas terrible. Bonne nouvelle : le sandwich avalé à la va-vite, c’est terminé ! Vous pouvez en effet mitonner de délicieuses lunchboxes en deux temps trois mouvements, prendre le temps de pique-niquer ou de vous rendre dans un restaurant healthy. Il ne vous reste plus qu’à choisir entre les fourneaux et l’addition... Qui a dit « note de frais » ?

Avant et après le sport

Tu te sustenteras.

Faire des pompes, c’est bien.

Les coups de pompe, en revanche, c’est moins bien. Il est en effet primordial de manger 2 à 3h avant pour fournir à l’organisme l’énergie nécessaire à l’effort qu’il va produire. Et pour que votre séance ne soit pas la dernière (coucou Eddy Mitchell), on fait le plein de protéines après l’effort (viande, poisson, œuf ou encore tofu pour les végétariens) en ayant la main légère. Oubliez la pizza hawaïenne (non, l’ananas ne fait pas toute la différence).

Les huiles

tu varieras.

Pas fan de cuisson à la vapeur ni adepte du crudivorisme

Pas de panique, l’utilisation d’huiles végétales n’est pas incompatible avec une alimentation saine. Noisette, olive, sésame, tournesol, pépins de raisin... : la multitude d’huiles disponibles dans les rayons de votre supermarché favori est une aubaine ! En effet, elles vous permettent de varier les goûts, mais aussi les apports nutritionnels en omega-3, sans faire baigner vos repas dans l’huile.

Source : CMG

Et enfin aux cours de Bourk'Gym assidûment tu iras.